Depuis le 3 mai dernier, les grandes surfaces sont tenues de fournir leurs invendus aux associations caritatives. Mais comment gérer cette manne de produits sans infrastructures solides. La start-up Comerso s’y emploie.

Lire la suite