L’Agence de l’environnement et de la maîtrise de l’énergie (Ademe) a mis au point une méthode basée sur l’utilisation des données informatiques qui pourrait permettre de réduire le gaspillage de 300.000 tonnes par an.

Lire la suite